top of page

Une histoire d'hommes

Au départ, ce fut l’idée d’un seul homme, plus qu’une idée, une volonté, une ambition ! Un élan suivi bientôt par quelques autres. Un quatuor se forme. Le temps passe, d’autres se joignent au noyau dur, les voilà 20 ! Une véritable aventure humaine, le fondement du projet.

 

En 2020, Eric Mourey a lancé un appel à contribution, près de 80 personnes ont soutenu financièrement la construction de la nouvelle roue à augets et sont devenus symboliquement propriétaires d’une part de la nouvelle roue.

Une réhabilitation
dans les règles de l'art

Avant de se lancer dans les travaux de réhabilitation, le défi de taille, à la fois technique et administratif, fut celui d’obtenir le droit d’utiliser l’eau du Breuchin, cette énergie naturelle, indispensable au fonctionnement du moulin, une énergie propre et 100% renouvelable.

Les droits d’eau fondés en titre ayant été contestés, il aura fallu cinq années d’études et de démarches administratives pour décrocher en 2019 le précieux sésame : un nouveau droit et règlement d’eau en conformité avec la loi sur l’eau et la protection de l’environnement.

​Courage, persévérance et passion ont été les maîtres mots pour sauver ce patrimoine. Les travaux, entrepris en 2014, se poursuivent et prennent forme : la nouvelle roue a restitué au moulin l’architecture du XVIIIème siècle.

Reconstruction d'une roue à augets

conçue sur la base de celles construites au XVIIIème siècle :

4,60 m de diamètre, 1,22 m de large, 36 augets en acier corten pour un poids de 2,7 tonnes, façonnée par :

  • Eric Mourey pour la conception, la maîtrise d'ouvrage et la construction de la charpente qui supporte le canal d’amenée,

  • les Charpentiers de Troyes, Compagnons du Devoir, pour la construction de la roue et son assemblage sur site,

  • les amis du Moulin.

Cette roue fera à nouveau tourner deux paires de meules, les élévateurs et les bluteries* via un magnifique rouet de fosse* qui est en cours de reconstitution avec d'anciennes roues à alluchons*.

Le rouet de fosse est un ensemble de roues et de pignons pesant plusieurs tonnes dont la fonction est de multiplier la vitesse (comme le pédalier d’un vélo mais avec des pignons de près de 2 mètres de diamètre).

La roue à augets effectuera 6 tours par minutes, les meules 80 tours par minutes. Cette énergie passera par la barre de transmission principale qui devra tourner à 240 tours par minutes, le rouet de fosse assurera la transmission de la vitesse et de la force nécessaire pour faire fonctionner l'ensemble du moulin.

Cette force est transmise par les grandes roues munies de dents en bois appelé « alluchon » qui engrènent des pignons en fonte. Sur la photo, découvrez un modèle de roue à alluchons qui entraine un pignon conique. Le croquis détaille l'ensemble du système.

Turbine

Après démontage des deux turbines, une a été restaurée en vue de produire de l’électricité pour assurer en partie le chauffage.

pose des meules avant la restauration des poutrages de support.

L’ensemble des installations hydrauliques a été reconstruit à neuf, la pierre de taille en grès des Vosges ayant remplacé ce qui était fait de béton, de briques et de laves.